Des passants s’arrêtent tout en pressant le nez contre une vitrine…mais que regardent-ils?

Ils y voient de l’art, oui messieurs dames, de l’art ! ça remonte le moral en ces temps particuliers…car les lieux d’expositions sont clos depuis des mois, et les toiles, photographies, sculptures… s’entassent au fond des ateliers, sans pouvoir s’exposer. Cette citation de Sylvain Mesnard en dit long « L’art n’est pas essentiel mais c’est le plus important ».

Alors ce type d’initiative de la galerie Mosaïque, d’offrir sa vitrine aux artistes, dont je suis heureuse de faire partie, nous permet à la fois de prendre possession d’un espace gratuitement, tout en restant visibles du public. Il est en effet important de prouver que les artistes sont toujours là et se battent. Même s’ils travaillent dans l’ombre de leurs ateliers, ils ont besoin du regard du spectateur pour faire exister leurs oeuvres.

L’art démontre aujourd’hui sa résilience.

Alors collez votre nez à la vitrine de la Mosaïque, afin de prendre un bon bol d’art.

Pin It on Pinterest

Share This